Articles

Comptes-Rendus - Festival des iNrocKs

Lucius

« Ça va les Ch’tis ! » Lucius introduit son show au Grand Mix mettant le public nordiste dans sa poche. Le quintet pop américain a su installer d’emblée une ambiance festive. Un style vintage, costards et moustaches pour les hommes, vestes vertes et coupes carrées pour les chanteuses. Rendant une symétrie quasi parfaite sur la scène. La polyvalence de chaque instrumentiste était remarquable, et la musique, dynamique et pêchue, était soutenue par des lumières colorées.

 Au final, une première partie qui promet un avenir radieux pour Lucius.

Maxime / Charly

---------------------------------------------------------------------------------------

Une mise en scène surprenante, inattendue ! Les deux chanteuses, placées face à face, à l’avant de la scène, se reflètent mutuellement : même chemise verte, même robe noire, même coupe de cheveux. Ce soir, c’est le groupe Lucius qui ouvre le festival des Inrocks au Grand Mix.

Au début du concert, on trouve face à nous un groupe plutôt sage. Mais d’un coup, changement de décor : le rythme s’accélère, le son va crescendo, les chanteuses boostent le groupe et le public avec leur répertoire pop-rock varié où musique et voix se marient à la perfection. Elles sont aidées d’un jeu de lumières en harmonie avec leur interprétation.

Le show de Lucius était une vraie surprise, un réel plaisir pour les oreilles et a même réussi à nous décrocher un « waouhhh ! ». Et en rappel, le groupe a reçu un tonnerre d’applaudissements.

Estelle / Florian

---------------------------------------------------------------------------------------

« Ça va les Chtis ! », c’est par cette phrase que le quintet pop américain Lucius nous a mis directement dans l’ambiance pour cette ouverture du festival des Inrocks au Grand Mix. Ce groupe énergique a su faire bouger le public par sa musique pop entraînante avec un style vintage décalé : costards et moustaches pour les musiciens, vestes vertes et coupes carrées pour les chanteuses. Placées face à face, elles occupaient la scène de façon symétrique.

Marine / Nicodème

---------------------------------------------------------------------------------------

De l’énergie, du rythme et des voix puissantes. Alternant musiques calmes et entrainantes, Lucius ouvre le Festival des Inrocks.

Le groupe pop rock américain mise tout sur des voix qui nous font vibrer et sur son look, classe et flash : les hommes en costumes élégants, les deux chanteuses en robes brillantes et chemises vertes. Le tout affichant une image glamour et chic.

Leur concert était un plaisir aussi bien pour les yeux que pour les oreilles.

Younes / Léa

---------------------------------------------------------------------------------------

Jacco Gardner

Mais qui est donc Jacco Gardner ? Sous son chapeau, assis derrière son clavier, ce jeune Néerlandais a su se faire discret, écrasé par un grand écran de la largeur de la scène. Dessus sont diffusées des vidéos à effets vieillis. Ces clips téléportent la salle du Grand Mix dans les années 1970 et pourtant, nous étions bien en novembre 2013 ! Ils nous plongent dans un univers étrange et décalé, presque dérangeant, à l’image de la pop psychédélique que jouent le jeune homme et son groupe. Les musiciens entourant leur leader s’appliquaient à distiller des sonorités vintage, devant un public attentif et réceptif.

Bien que chétif et effacé, Jacco Gardner a su créer une ambiance nostalgique au Festival des Inrocks. Ce qui lui a valu un rappel !

Pauline / Abigaëlle

--------------------------------------------------------------

Valerie June

Médusés ! Oui, Valerie June nous a littéralement pétrifiés par sa voix et son regard plein d’émotions, ses longues dreadlocks semblables à des serpents entremêlés finissant de nous hypnotiser.

Son style soul folk a enchanté le public du Grand Mix ce vendredi 8 novembre. La belle Américaine du Tennessee a commencé son concert dans une ambiance intimiste, avec sa guitare et juste accompagnée d’une choriste. Sa voix particulière a ravi le public. Malgré des premières parties entraînantes, Lucius et Jacco Gardner, c’était bien elle la reine de la soirée.

Avec son orchestre, à la hauteur de son leader, nous avons basculé dans un univers merveilleux. Alternant ballades calmes et morceaux plus festifs, la chanteuse a dévoilé toute la palette de son talent.

Malgré un manque d’échange avec le public, car Valérie June parle plus souvent à sa guitare, nous nous sentions connectés avec elle. Nous avons ressenti son amour pour la musique.

Romain / Lucas / Füsun / Typhaine / Moustafa

 

A propos

PTCdA

Nos coordonnées

PTCdA
Parvis Colbert
59200 Tourcoing
Envoyer un email